Circuits de visites à partir de Cernoy-en-Berry.

Notre région est particulièrement riche pour le tourisme, avec une diversité extraordinaire. Partout des itinéraires en voiture, des sentiers de randonnées, à pied, à vélo ou à cheval. Des milliers de châteaux, parcs et jardins. Dans cette Région Centre, des activités à foison pour les petits comme pour les grands, il y a toujours quelque chose à faire, à voir, ou à entendre dans les nombreux festivals.

Dans un rayon de 20 kms.

-Châtillon-sur-Loire, ville la plus proche, propose ses commerces mais aussi, vous pourrez flâner le long de la Loire et du canal latéral à la Loire. Entre les deux, le bassin de Mantelot (lieu de festivités) et son écluse permettant jusqu’à la fin de XIXe siècle, aux péniches d’emprunter le fleuve pour le traverser difficilement et ressortir 1km plus loin, par l’écluse des Combles, liaison des canaux entre au nord et le sud. Vous pouvez aussi visiter le musée de la préhistoire, ou le temple protestant, l’un des plus vieux de France.

-Briare, la manufacture des Mosaïques et Émaux avec la visite du musée. Le canal de Briare est le plus ancien des canaux de France puisqu’il fut construit sous Henri IV, mais la traversée de la Loire était périlleuse, il fut décidé à l’enjamber et c’est Eiffel qui s’en chargea, une grande avenue d’eau de 665 m, bordée de pilastres et de lampadaires, 11 m au-dessus de la Loire. Quelques croisières sont proposées sur le canal.

-Saint Brisson, son château forteresse médiévale. Au 16e siècle, il est transformé en demeure confortable par la famille Séguier, qui créa l’Académie française sous Louis XIV. Des jeux, un parcours d’enquête sont proposés dans le château et un escape game géant dans les douves.

-Gien sur la Loire classée Natura 2000. Le château a été construit à partir de 1482, sur l’emplacement d’une ancienne forteresse médiévale, à la demande d’Anne de Beaujeu. Une tour avait été construite vers la fin du XIVe siècle, la tour « Jeanne d’Arc » en souvenir de son passage au château. Il abrite le Musée de la Chasse et de la Nature en Val de Loire. L’architecture remarquable des maisons le long du fleuve date de leur reconstruction après la deuxième guerre mondiale suite aux bombardements du pont (un peu raté !?!) par l’aviation anglaise. 
La Faïencerie de Gien a été créée en 1821 Cette manufacture est la plus grande Faïencerie d’Europe, elle symbolise le raffinement, le luxe et l’art de vivre à la française, mais aussi les carreaux du métro de Paris. Une boutique usine propose un très large choix de faïences.
Des pâtissiers du coin ont élaboré des spécialités qui connaissent une certaine notoriété. On peut citer, entre autres, les Galets de Loire (amandes grillées enrobées de chocolat parfumé au moka), les Bouchons du Giennois (praliné noisette à la crêpe dentelle dragéifié), les Cloadius (caramel mou mélangé à une liqueur et enrobé de caramel dur), sans oublier les Délices d’Anne de Beaujeu.

-Argent sur Sauldre. Le château musée, témoignage des savoir-faire des artisans des siècles derniers, ce musée des Métiers retrace l’Histoire économique de nos régions à travers des espaces qui recréent les ateliers de ces artisans aujourd’hui disparus et qui mettaient tant de coeur à l’ouvrage: charrons, cordiers, forgerons, dinandiers, sabotiers, bourreliers, menuisiers. À proximité, le plan d’eau de l’étang du Puit propose baignade et sports nautiques.

-Aubigny sur Nère, Entre Sologne et Pays Fort, terre écossaise en Berry, la cité des Stuarts. Cette ville d’histoire et d’art, est un musée dans la rue grâce à un ensemble unique de maisons à colombages construites à la Renaissance.

-Blancafort et son très beau château à visiter

Autry le Chatel et son château typique de la région : en brique et pierre avec des croisillons sur la façade

 

 

Au Nord, balade en Gâtinais.

Sur la route vous pouvez visiter Arboretum national des Barres, Nogent-sur-Vernisson, Loiret  avec un cèdre de 41m.

Un territoire où l’eau est omniprésente, un îlot de vallons, de champs, de prairies et de bois qui incarne la douceur de la vivre à la campagne. 

Montargis, « la Venise du Gâtinais » composée d’îlots, de canaux, de rues sur l’eau, avec de nombreux bâtiments anciens et maisons à colombage ou à tourelles, des hôtels Renaissance… L’église Sainte-Marie Madeleine, avec des vitraux du XIXe siècle. Le musée Girodet (agréé Musée de France depuis 2002) riche d’une importante collection d’art ancien, Conflans-sur-Loing, village niché au cœur d’une nature verdoyante. La maison de la ruche et des abeilles « le miel du Gâtinais »
L’abbaye de Ferrières-en-Gâtinais fondée par Clovis et dont l’influence s’étendait sur toute l’Europe, son église remarquable et la chapelle aux vestiges romans.
Flâner à travers les petites rues de Châtillon Coligny, aux bâtisses du XVIe siècle. Son musée retrace l’histoire de la ville, hauts lieux du protestantisme français des provinces de Berry et d’Orléanais. Ne pas manquer l’une des plus grandes collections de voitures de sport en France.

Le château de La Bussière avec son parc dessiné au XVIIe par André Le Nôtre, le jardin potager du XVIIIe siècle, le château est posé sur un bel étang.

 

 

À l’Est, Balade en Puisaye.

Guédelon, Colette, le château de Saint-Fargeau et les potiers sont les sites majeurs du territoire. Mais aussi 30 sites touristiques à visiter entre musées, châteaux, visites à la ferme, sites naturels, parcs et jardins, galeries d’art et charmants villages.

Rogny les 7 Ecluses Vous arrivez face à ce monument historique et imaginez l’ingéniosité dont les bâtisseurs ont dû faire preuve pour faire franchir au canal de Briare cette colline.


Guédelon portail spatio-temporel vous envoie directement au Moyen-âge, un château fort en construction.


Saint Fargeau forteresse de briques roses du XVème, en été le spectacle historique de sons et lumières.


Saint-Amand en Puisaye berceau de la poterie, avec ses nombreux ateliers, le musée du Grès installé dans le château du XVIe siècle.

 Le Val de Loire Patrimoine Mondial de l’Humanité

Est-il besoin d’en parler ? De Gien, Sully sur Loire jusqu’à Angers 30 magnifiques châteaux majeurs, mais il faut aussi y associer plus de 2000 autres qui parsèment la région. Incontournables ou moins connus, ils sont tous plus beaux les uns que les autres, chacun raconte aujourd’hui une histoire singulière.
Mais ce n’est pas tout ! Les propriétaires, proposent de vivre des expériences inédites et passionnantes : visites en réalité augmentée, animations médiévales, escape games, visites guidées, soirées à thème, visites privées… Tout est fait pour divertir et offrir un moment magique.

Orléans à 75 kms, au riche passé culturel et historique est étroitement associé au fleuve. La cathédrale Sainte-Croix domine la ville. La figure de Jeanne d’Arc est indissociable de l’histoire de la ville, puisqu’elle joua un rôle décisif le 8 mai 1429 en libérant la ville des Anglais durant la guerre de Cent Ans. Entre les très nombreux Parcs et jardins, la ville présente une large palette d’architectures et de paysages largement visible au travers des rues, dans les styles mais également les matériaux : pierres, briques, ou magnifiques façades à pans de bois de l’époque médiévale et Renaissance. Les quais vous réservent de belles promenades. Pour les passionnés de jardins, le magnifique parc Floral de la Source est un véritable havre de paix.

Entre Cernoy et Orléans, Sully sur Loire, remarquable château toujours très animé. L’abbaye de Saint Benoit. Le premier monastère fondé au Haut Moyen Âge en 651, les moines vivant selon la règle de saint Benoît, ses reliques y avaient été transférées. Elle était un des centres culturels de l’Occident et rayonnait alors, grâce à son importante bibliothèque et son scriptorium.  

À quelques kilomètres, l’oratoire carolingien de Germigny-des-Prés renfermant une mosaïque appartenant à l’église primitive du style architectural carolingien, construite entre 803 et 806.

La Sologne : de Cernoy à Blois, d’Orléans à Vierzon

Elle a presque toujours conservé un caractère sauvage et humide voire précaire. Jadis zone marécageuse, c’est Napoléon III qui ordonne son assèchement. Connue pour ses étangs et ses forêts, notamment décrits dans l’ouvrage Raboliot de Maurice Genevoix, elle possède une forte tradition de pêche et de chasse. En Automne, voir la forêt se parer d’or et de pourpre, écouter le brame du cerf, est un moment fort. La Sologne regorge de petits châteaux méconnus, de villages typiques: la Ferté-Saint-Aubain, Lamotte-Beuvron, Salbris, Saint-Viatre, Brinon, …….
À Nançay, au pied des instruments de la station de radioastronomie, le Pôle des Etoiles est un espace de médiation scientifique dédié aux sciences de l’Univers pour un voyage à travers le cosmos.
Vous ignorez tout ou presque du braconnage et des braconniers ? À Chaon, la maison du Braconnage, musée ludique, permet de comprendre la tradition de chasse clandestine en Sologne. 
Est-il besoin de citer Le Zooparc de Beauval, l’un des 5 plus beaux zoos du monde ! Avec quelque 600 espèces, la plus grande diversité animalière de France !

 

Le Berry.

Bourges à 65 kms, Capitale du Berry, ville d’art et d’histoire, Bourges est fière de ses monuments comme le palais Jacques Coeur ou la cathédrale Saint-Etienne, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, de ses rues anciennes et de ses maisons à colombages. Impossible de flâner dans les rues pavées de Bourges sans passer devant une maison à pans de bois ou un hôtel particulier, véritable héritage du Moyen-Âge. Difficile également de ne pas tomber sur un musée ou une galerie. Bourges est une des villes les plus vertes de France avec 135 hectares de marais au cœur de la ville et plus de 50 m2 d’espaces verts par habitant.

La Route Jacques Cœur.

Grand Commerçant, Jacques Cœur est né vers 1400 à Bourges, capitale du Duché du Berry et capitale du royaume de France au début du XVè siècle, entre au service du roi Charles VII et en devint Grand argentier, il a rencontré les héros tels que Jeanne d’Arc, Agnès Sorel, les Stuart… 
La Route traverse le département du Cher du Nord au Sud, partant dans le Loiret avec le Château de Gien, se terminant dans l’Allier, avec le château de Peufeilhoux. Elle relie des châteaux, abbayes, jardins et villes, soit 18 sites s’étendant sur 180 kms. Tous ces lieux sont remarquables pour leur architecture, leur histoire et les grandes figures qui y sont passées. Ils s’insèrent dans des paysages naturels et préservés : Sologne, Sancerrois, Boischaut.
La Champagne berrichonne, tout au Sud, jusqu’à Saint-Amand-Monrond en passant par le centre géographique de la France à Bruère-Allichamps. Les musées du pays de George Sand sont étonnants et très variés : des traditions paysannes au cinéma de Jacques Tati en passant par la littérature du XIXe siècle. Nohant, La Châtre, les Chateaux de Breuil Yvain, de Sarzay, de la Motte-Feuilly, Mongivray…. Des terres de traditions, de mystères, des forêts profondes.

 

Le Sancerrois.

Des vignes à perte de vue, des ruelles pittoresques mais aussi des monuments historiques qui recèlent de secrets. Tout un ensemble de villages et hameaux prenant place entre les coteaux. Chavignol, Ménétréol-sous-Sancerre ou encore Amigny. Le tout en contemplant le coucher du soleil, un verre de Sancerre à la main. La visite des caves est obligatoire ainsi que la dégustation des vins (avec modération, bien sûr !).
Depuis le XVIe siècle, l’élevage de chèvres est traditionnel dans le Sancerrois, car peu exigeantes en nourriture, mais elles fournissent le lait du fameux ‟Crottin de Chavignol ”.

 

Le Pays-Fort.

Un territoire vallonné et authentique, situé entre la Sologne et le Sancerrois. Niché au creux des collines bocagères. Il est le berceau des granges pyramidales, emblèmes de la région. Sa ruralité a été préservée, le Pays-Fort tire son nom de la terre qui le compose, faite d’argile et de calcaire, terre “amoureuse” car elle est fertile et adhère parfaitement au sol.  
À Vailly-sur-Sauldre une grange pyramidale abrite un musée des outils agraires. 
À Assigny : le château de la Vallée ; les communs du XVIIe siècles, vastes bâtiments ressemblant à un édifice militaire qui servirent peut-être de garnison ; la grange pyramidale du Joliveau est la mieux conservée dans son ensemble originel. Une vue magnifique au point culminant ‟Le Faît des Marnes” situé à 360 mètres d’altitude  
À Barlieu : maisons des XVe et XVIIe siècles, en bois, pans de bois et torchis.
Au Noyer : le château de Boucard et son festival.

Laissez un commentaire sur cet article.

avatar
  S’abonner  
Suivre la discussion